Aller au contenu

Comment parler comme un Québécois : 10 Expressions à Connaître pour Vivre au Québec

    Comment parler comme un Québécois : 10 Expressions à Connaître pour Vivre au Québec

    L’accent québécois est unique et reconnaissable. Il est l’une des principales caractéristiques qui définissent le caractère et la culture des Canadiens français. Apprendre à parler comme un Québécois est une excellente façon de s’intégrer à la communauté et de se sentir plus à l’aise avec les autres. Si vous êtes un nouvel arrivant au Québec, ou si vous voulez simplement vous mettre à la page, voici 10 expressions québécoises à connaître pour parler comme un vrai Québécois.

    1. Ça va?

    L’expression « ça va? » est peut-être la plus couramment utilisée par les Québécois. Elle est une façon courtoise de saluer quelqu’un et de lui demander comment il va. Cette expression est très courante et peut être utilisée avec des amis, des collègues et des inconnus. Il est également très courant de répondre à cette question par « Oui, ça va bien et toi? ».

    2. Pantoute

    Pantoute est une expression québécoise qui signifie « pas du tout ». C’est une façon plus informelle de nier quelque chose et peut être utilisé à la place de « non ». Par exemple, si quelqu’un vous demande si vous êtes prêt, vous pourriez répondre « Pantoute » pour dire que vous n’êtes pas prêt.

    3. Ben là!

    Ben là est une expression québécoise qui peut être utilisée pour exprimer la surprise, l’irritation ou l’incrédulité. C’est une expression très courante et peut être utilisée pour exprimer sa désapprobation à quelque chose ou à quelqu’un. Par exemple, si quelqu’un fait quelque chose de stupide, vous pourriez dire « Ben là! » pour exprimer votre surprise.

    4. Tabarnak

    Tabarnak est un terme québécois très couramment utilisé pour exprimer la surprise, l’irritation ou l’exaspération. C’est une façon très informelle de jurer et est très couramment utilisée par les Québécois. Cependant, il est important de noter que ce terme est considéré comme vulgaire et ne devrait pas être utilisé en présence de personnes âgées ou dans des situations formelles.

    5. Câlisse

    Câlisse est un terme québécois très courant qui peut être utilisé pour exprimer la surprise, l’irritation ou l’exaspération. C’est une façon très informelle de jurer et est très couramment utilisée par les Québécois. Comme pour le terme « Tabarnak », il est important de noter que ce terme est considéré comme vulgaire et ne devrait pas être utilisé en présence de personnes âgées ou dans des situations formelles.

    Les expressions à connaître pour vivre au Québec

    6. Chus là

    Chus là est une expression québécoise qui signifie « je suis ici ». C’est une façon informelle de dire que vous êtes présent et prêt à faire quelque chose. Par exemple, si vous êtes invité à une fête, vous pourriez dire « Chus là » pour dire que vous êtes prêt à participer.

    7. Pis

    Pis est une expression québécoise qui est utilisée pour relier des idées ou des phrases. C’est une façon informelle et courante de relier des phrases ou des idées. Par exemple, si vous vouliez dire « Je vais à la bibliothèque et ensuite je vais à la plage », vous pourriez dire « Je vais à la bibliothèque, pis je vais à la plage ».

    8. Chialer

    Chialer est une expression québécoise qui signifie « pleurer ». C’est une façon très informelle et courante de dire que quelqu’un est en train de pleurer. Par exemple, si quelqu’un est en train de pleurer, vous pourriez dire « Il est en train de chialer ».

    9. Ostie

    Ostie est une expression québécoise très couramment utilisée pour exprimer la surprise, l’irritation ou l’exaspération. C’est une façon très informelle de jurer et est très couramment utilisée par les Québécois. Cependant, il est important de noter que ce terme est considéré comme vulgaire et ne devrait pas être utilisé en présence de personnes âgées ou dans des situations formelles.

    10. Calvaire

    Calvaire est une expression québécoise très couramment utilisée pour exprimer l’irritation, la frustration ou la déception. C’est une façon très informelle de dire que quelque chose est difficile ou ennuyeux. Par exemple, si vous êtes en train de faire quelque chose de difficile, vous pourriez dire « C’est vraiment un calvaire ».

    Si vous êtes un nouvel arrivant au Québec ou si vous voulez simplement vous mettre à la page, apprendre à parler comme un Québécois est une excellente façon de s’intégrer à la communauté et de se sentir plus à l’aise avec les autres. Les 10 expressions présentées dans cet article sont parmi les plus couramment utilisées par les Québécois et peuvent vous aider à parler comme un vrai Québécois. N’oubliez pas que certaines de ces expressions peuvent être considérées comme vulgaires et ne devraient pas être utilisées en présence de personnes âgées ou dans des situations formelles.

    En conclusion, si vous souhaitez vivre au Québec et être considéré comme un local, il est important de connaître les expressions et les mots utilisés par les Québécois. En apprenant ces 10 expressions, vous serez sur la bonne voie pour vous intégrer et pour parler comme un Québécois. Partagez cet article avec vos amis et commentez pour nous faire part de vos expériences !